2014 : l’année où les dentistes vont trinquer ?

 

2014 !

Dans cette période troublée pour notre profession 2014 sera probablement l’année de tous les dangers.

Nouveau devis dentaire et CCAM  vont bouleverser notre quotidien, probablement pas à notre avantage, malgré l’optimisme béat de certains.

On ne peut que souhaiter aux chirurgiens-dentistes français de s’impliquer dans la vie professionnelle sans attendre que les mauvaises nouvelles soient inéluctables, à l’Ordre de réagir plus vigoureusement aux violentes attaques que nous subissons depuis des mois et aux syndicats
sensés nous défendre de laisser un peu tomber le stylo et de faire front commun pour éviter la balkanisation de la profession qui ne profiterait qu’à ses ennemis.

Probablement des vœux pieux mais si on ne rêve pas un peu en janvier…

Douce année quand même !



 


8 commentaires pour : “2014 : l’année où les dentistes vont trinquer ?”

  1. carapakiNo Gravatar dit :

    Bonne année à tous!
    En essayant de se concentrer sur l’épanouissement professionnel et la satisfaction du travail bien malgré les attaques incessantes des politiques, des journalistes, des business men, du fisc et j’en passe.
    Heureusement qu’il nous reste encore nos fidèles patients qui lorsque je prends le temps de leur expliquer la situation comprennent tout à fait le problème car ils réalisent qu’au bout de la chaîne , ce sont eux qui vont trinquer le plus!
    Surtout tenir bon!
    Une question me taraude tout de même: mes patients comprennent quasiment tous que la pose d’une couronne ne se résume pas à l’achat d’une pièce détachée au prothésiste, alors comment se fait-il que des énarques sensés être bien plus intelligents que la moyenne ne comprennent pas cela!!!
    Quelque chose m’échappe , je dois être trop stupide….
    Merci Mr Leroux!!! Je fais d’ailleurs un appel au boycott des soins de ce cher député qui a le si bonne idée de nous pondre un si beau devis.
    Si son dentiste m’entend, on ne sait jamais!

    • DrG.No Gravatar dit :

      Je crains fort que les énarques et autres crânes d’œufs qui gouvernent nos vies, si intelligents soient ils (?), ne comprennent pas grand chose à la vie du commun des mortels : ils vivent dans leur tour d’argent, avec leurs petits privilèges et leur certitude de détenir la vérité vraie.
      Et tant qu’on ne les dérange pas trop…

  2. carapakiNo Gravatar dit :

    nous n’avons pas le droit de faire de la publicité mais votre blog devrait en faire car tout ce qui est dit est très réaliste et si les patients avaient plus connaissance de ce blog ils comprendrait surement et se battraient plus à nos cotés pour LEUR SANTE!

    • DrG.No Gravatar dit :

      Merci. Je suis depuis longtemps persuadé que la solution est en nous : 40000 cd qui voient en moyenne une cinquantaine de patients par semaine, il y a de quoi faire passer quelques idées et personnellement je prends le temps de le faire…
      Le seul problème c’est que notre profession est trop divisée pour tirer dans la même sens.

  3. DentisteNo Gravatar dit :

    Allez les gars l’année ne sera pas aussi terrible , enfin il faut l’espérer et surtout qu’il y ai enfin une entente et un discours commun

    • DrG.No Gravatar dit :

      Sans être foncièrement pessimiste, entente et discours communs semblent impossible actuellement, chacun étant persuadé de détenir la vérité vraie.
      La seule vérité c’est ce qu’il se passe sur le terrain et on ne peut pas dire que ce soit réjouissant.
      Mais bon, à force d’aller de pire en pire, un sursaut, sait-on jamais…

  4. LaurentNo Gravatar dit :

    Le seul véritable – mince – espoir serait que le gouvernement se prenne une énorme claque aux municipales, ce qui pourrait les amener à changer radicalement de cap.

    Mais le risque, et celui-là n’est pas mince, est qu’il tourne à fond d’un côté alors qu’il faudrait mettre la barre exactement de l’autre côté… A vrai dire, je pense que c’est ce qui risque de se passer. Effectivement, tant que les chirurgiens-dentistes ne se décident pas eux-mêmes à agir…

    • DrG.No Gravatar dit :

      La profession est très divisée, le pouvoir ne nous aime pas et pourtant personne ne peut actuellement prendre notre place.
      Ceux qui vont aussi trinquer collatéralement ce sont les patients… mais ça ils ne le réalisent pas encore.

Laisser un commentaire :

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!