A qui le tour ?

 

A quelques jours des négociations que doivent engager les médecins libéraux avec les caisses, le chef de l’état met la pression en affirmant que  » les libéraux doivent accepter une régulation pour mieux répartir les médecins sur le territoire ».

La limitation des dépassements d’honoraires des secteurs 2 est aussi un des enjeux.

Sinon ?

Nul doute que l’objectif sera atteint, les infirmières en ont fait l’expérience il y a peu, on peut seulement se poser la question de la future attractivité pour les jeunes de professions dont le qualificatif de « libérales » ne sera bientôt plus qu’un lointain souvenir.

 


Laisser un commentaire :

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!