Affaire Dentexia, communiqué de dernière minute

 

Les requins !
 
 

La ministre de la santé Marisol Touraine vient d’annoncer que les patients victimes des centres dentaires low cost Dentexia seraient entièrement pris en charge, en priorité et gratuitement, par les cabinets dentaires libéraux au nom de la solidarité nationale.

Y compris en recourant à l’usage de la force publique si nécessaire.

En effet selon la ministre : « il est inadmissible que l’Ordre des chirurgiens-dentistes, les
syndicats dentaires, les sociétés scientifiques… n’aient mis en garde seulement que depuis quelques années sur les dérives anti-déontologiques des centres dentaires low cost philanthropiques loi de 1901 à but non lucratif fermés le mercredi ne pratiquant que de la prothèse et des implants dentaires payés d’avance par l’intermédiaire de sociétés de crédits.

Aux libéraux donc d’assumer les conséquences du scandale sanitaire qui s’annonce… et puis après moi le déluge, responsable mais pas coupable, faut pas déc…. non plus ! »

Elle est ensuite remontée dans sa soucoupe volante, a allumé grands les phares et est repartie vers la constellation des Poissons.




 


4 commentaires pour : “Affaire Dentexia, communiqué de dernière minute”

  1. JeanNo Gravatar dit :

    Nul de se moquer des pauvres victimes sur un sujet aussi grave. Vous devriez avoir honte, c’est lamentable. Baignez vous dans votre fric puant.

    • JeanNo Gravatar dit :

      Pardon je n’ai pas fini et valider un peu tôt. Je trouve votre commentaires fort déplacé. Ces gens se sont faits escroquiez par un patron sans foi ni loi et se baigne dans tout ce fric puant et escroquer à de pauvres gens. Vous n’avez pas à jouer d’un sujet aussi grave quand il y a 2000 victimes. Certaines ne pouvant plus parler et souffrent. Mais si ça vous amuse, c’est lamentable. Ça risque de faire un bug negative, tout comme les commentaires qui y sont associés

    • DrG.No Gravatar dit :

      Je ne vois pas où vous voyez la moindre moquerie envers les victimes des centres low cost, il faut peut-être apprendre à lire.
      Nous faisons simplement, et avec notre finesse d’humour si caractéristique, remarquer que cela fait des années qu’ici, sur ce site et sur d’autres, et ailleurs nos instances professionnelles (Ordre, syndicats, société scientifiques…) tirent la sonnette d’alarme et préviennent des futurs scandales sanitaires à venir.
      Aujourd’hui ça arrive.
      Et cela ne nous rend pas joyeux d’avoir eu raison et de voir notre profession salie par des escrocs étrangers à celle-ci.

      Alors adressez vous aux responsables, les dirigeants de centres qui ont escroqué les patients, les pouvoirs publics et la ministre (fort peu communicante sur le sujet pour une fois) qui laissent se développer depuis tout ce temps ces pseudo centres philanthropiques loi de 1901 par démagogie et détestation de l’exercice libéral.
      Il s’en monte quasiment tous les jours et pas dans les « déserts médicaux ».
      Adressez vous aux médias complices qui ont tout fait pour la promotion de ces centres (pub = €€€) et qui maintenant que le vent tourne tirent à boulets rouges.
      Adressez vous aux « plateformes de conseil » de vos mutuelles qui vous adressent à leur « réseau de correspondants » et qui tirent toujours les tarifs vers le bas et surtout demandez vous à qui profite le crime…

      Je sais bien que les méchants médecins, dentistes et autres pros de santé qui choisissent ces métiers si faciles consistant à soigner leurs concitoyens ne le font que pour « se baigner dans leur fric puant » alors que les avocats, esthéticienne, ancien vendeurs de produits dentaires, prothésistes, ex-hec, etc. qui montent ces centres ne le font que par pure philanthropie mais à un moment il n’est pas interdit d’essayer de réfléchir.
      En attendant les prochains scandales.

  2. RUBENSNo Gravatar dit :

    La ministre n avait qu a ne pas attribuer des autorisations a ces centres! tres facile de mettre la faute sur les cabinets en libéral; elle doit etre bien aigrie de n avoir pu elle meme excercer en tant que responsable d un cabinet pour faire ce type de déclaration;!!

Laisser un commentaire :

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!