Bars à sourire : la plainte pour « pratiques anticoncurrentielles » rejetée.

 

La plainte de la société Point Sourire pour pratiques anticoncurrentielles à l’encontre de l’Ordre National des Chirurgiens Dentistes, de l’ADF et de la CNSD a été rejetée par l’Autorité de la Concurrence le 26 septembre 2012 apprend-on sur le site de la CNSD.

La conclusion est que « en l’espèce les faits dénoncés ne sont pas révélateurs de pratiques d’entente ou de boycott prohibées par l’article L. 420-1 du code du commerce. »

La (longue) décision dans son intégralité se trouve ici.

Ouf !

Des chirurgiens-dentistes et leurs représentants ont encore le droit de donner leur avis sur des pratiques commerciales concernant la santé bucco-dentaire des français.

Les mises en garde de la DGCCRF, de l’AFSSAPS, du Ministère de la Santé et de la revue Que Choisir lorsqu’elles dénonçaient les dangers de certains bars à sourire n’avaient pourtant pas entrainé de plainte en leurs temps.
Trop gros morceaux sans doute ?

 

 


Laisser un commentaire :

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!