CAUCHEMAR ORDINAIRE OU ANTICIPATION PREMONITOIRE ? [par le Dr. XC]

 

apocalypse, now !

 

2012: Le gouvernement décide le déremboursement d’ une grosse part des actes jusqu’alors inclus dans la nomenclature.

2013: Les mutuelles s’organisent. Elles imposent maintenant de signer un protocole baptisé MGPEN. Protocole dans lequel les praticiens s’engagent à réaliser les soins Hors Nomenclature gratuitement, ceci incluant bien sûr certains des actes de restauratrice et de soins chirurgicaux récemment dé-remboursés. En contrepartie, la mutuelle transmet le nom des dentistes affiliés aux patients et accepte de ne plus inciter ces derniers à aller se faire soigner en Bulgarie.

Certes les praticiens sont en position de force grâce au numerus clausus que des décideurs incompétents n’ont jamais rehaussé mais la partie des dentistes pensant œuvrer pour le bien de leurs patients, et ceux ayant réellement peur de se les faire piquer, signent.

Et les derniers réfractaires, par crainte à leur tour de voir fuir leurs trop rares patients vers les cabinets voisins affiliés au réseau, cèdent comme 70% de la profession.
Pourtant ces cabinets ne sont pas ceux qui ont le plus de charges étant donné que leurs prothèses sont chinoises, leur composite foulé au pouce, leur endo au lentulo, et que de toute façon ils ne réalisent jamais d’élongation coronaire ou de régularisation de crêtes (etc…).

Mais la majorité ayant toujours raison, c’est bien connu, ce protocole doit donc être bon pour les dentistes.

  • février 2014: La CARCD, bien qu’un un peu renflouée après avoir ponctionné les sages-femmes depuis 2009, est quand même menacée de faillite. Les cotisations sont à nouveau considérablement augmentées. Malgré cela la retraite des dentistes ayant connu l’âge d’or n’est pas mirobolante. Cela faisait pourtant un bail que l’on savait que cela arriverait mais rien n’a été fait.
  • 2015: Les effets de la crise ayant du mal à s’estomper, le gouvernement décide d’augmenter l’urssaf des cochons de dentistes. Le président du syndicat majoritaire ayant oublié qu’il représentait d’abord les intérêts des dentistes et non de la population, signe sans même essayer de négocier. Le coté positif de la chose est que la légion d’honneur qui lui a été ensuite attribuée augmentera sensiblement sa retraite.                                        Autres termes de l’accord:                                                                                                                                                                                                                                                            – un électronicien certifié passera tous les 6 mois chez les possesseurs de localisateurs d’apex ou de bistouri électrique afin de s’assurer qu’aucun patient ne risque un jour d’être électrocuté suite à une défaillance technique.                                                                                                                                                     – dans un effort de transparence, il faudra après la réalisation de chaque soin fournir au patient une facture détaillée avec provenance et prix d’achat de chaque produit utilisé: composite, adhésifs, compresses, etc…
  • 2016: De plus en plus de centres dentaires se créent pour offrir des soins low cost et cela grâce à un efficace management consistant en l’absence totale de réflexion des dentistes soignants qui doivent suivre les directives du dentiste principal qui définit les plans de traitement. Evidemment, pour fonctionner, ce système exige que les praticiens réalisent leurs actes de façon chronométrée: 7 minutes pour un composite 2 faces, 15 minutes pour une endo molaire, 5 minutes pour un détartrage sont dorénavant la norme.

Les dentistes libéraux croulant sous les charges se battent pour obtenir ces postes.

  • 2018: Le dentiste se faisant de plus en plus rare, afin d’assurer une permanence des soins durant les vacances (et en dehors dans les départements les plus démunis), les praticiens se voient fréquemment réquisitionnés par les préfets.
  • 2020: Le nombre de dentistes désormais trop faible entre ceux qui ont fui à l’étranger, les salariés aux 35 heures et surtout à cause du numerus clausus toujours pas relevé faute de facultés suffisantes, décide le gouvernement à donner le permis d’exercer aux dentistes du monde entier et sans examens préalables. Malheureusement, à cause des charges et des contraintes bureaucratiques, ils préfèrent les pays de l’est où tarifs et conditions de travail sont plus attractifs. Aussi les métiers de denturologue et d’hygiéniste sont créés pour compenser la pénurie.

L’accès aux soins des patients est alors immédiatement amélioré: cliniques low cost de soins à la chaine, denturologues, hygiénistes, protocoles MGPEN, pression de la concurrence des praticiens étrangers. Tout ça pour le bien de la frange de la population qui ne peut plus s’offrir les soins de base.

D’un autre coté la partie des praticiens qui s’est déconventionnée offre des soins de qualité à des tarifs onéreux à ceux qui peuvent –encore- se le permettre.

Promouvoir des soins de qualité évitant les récidives ou promouvoir la prévention, associée à une politique de santé publique cohérente, avait été un temps envisagé mais vite abandonné car peu satisfaisant en terme d’effet médiatique et de retombées à court terme pour nos représentants politiques.

NDLR: Merci au Dr. XC pour sa contribution à rendre nos nuits plus agitées.    😉

En souhaitant que ce ne soit qu’une erreur de diagnostic même si  » toute ressemblance avec des faits ou ……  » ne semble pas si fortuite que ça…

 


3 commentaires pour : “CAUCHEMAR ORDINAIRE OU ANTICIPATION PREMONITOIRE ? [par le Dr. XC]”

  1. Miss biduleNo Gravatar dit :

    ben c’est pas très réjouissant tout ça…

  2. Dr G.No Gravatar dit :

    @Miss bidule: bah, le pire n’est jamais sûr… Mais là, quand même… 😉

    @adhoc: autoportrait ? 😉

Laisser un commentaire :

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!