Contre la ppl Le Roux pour maintenir l’indépendance de la profession

 

button-3541
Les différents syndicats de chirurgiens-dentistes d’accord entre eux, il y a le feu au lac !

Les français quant à eux n’ont pas (encore) conscience de ce qui les attend quand le gouvernement actuel aura totalement désengagée du dentaire la Sécurité Sociale et les aura vendus aux mutuelles.

Ce qui est en train de se produire subrepticement avec la proposition de loi Le Roux (ppl Le Roux).

Ils auront les cotisations Sécu ET les mutuelles à payer pour essayer d’être soignés avec moult plafonds annuels et autres limitations contractuelles en petites lignes pour assurer le maintien des bénéfices de ces organismes hautement philanthropiques.

Pour ceux qui auraient encore des doutes (ou des illusions) sur ces organismes et leurs dirigeants…  

Sans compter que dans 10 ans plus grand monde dans ce pays ne souhaitera exercer des professions médicales avec toujours plus de contraintes.

Ne subsisteront que quelques praticiens « d’exception » déconventionnés pour les happy few : anciens ministres, dirigeants de mutuelles et autres députés ou sénateurs.

Le petit peuple devra alors choisir entre les centres d’abattage « low cost » dirigés par d’ex-hec appâtés par le filon et les confrères de pays étrangers qui trouveront l’herbe plus verte ici et viendront (temporairement) pour les mauvaises raisons.

Bienvenue dans la dentisterie du XXI ème siècle.

Bon courage !

 

 

ppl


 


2 commentaires pour : “Contre la ppl Le Roux pour maintenir l’indépendance de la profession”

  1. SOLERA PatrickNo Gravatar dit :

    Quand il faut être uni, on oublie les petites querelles du style protocole MGEN/CNSD et on essaye d’enrayer la machine à broyer mutualiste.
    Très bon article cher confrère.

    • DrG.No Gravatar dit :

      Merci.
      C’est vrai que là ça commence à faire beaucoup, j’ose espérer qu’il y aura une prise de conscience générale…
      Allez, on y croit ! 😉

Laisser un commentaire :

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!