A LA UNE : FACTURE DU PROTHÉSISTE OBLIGATOIRE DANS LE DEVIS (suite…et fin?)

 

©AFP

L’article de la loi HPST concernant l’obligation faite aux chirurgiens-dentistes d’indiquer dans leur devis le coût des éléments prothétiques délivrés à leurs patients est désormais en vigueur.

Il faudrait dorénavant indiquer dans le devis le tarif du prothésiste.

Non contente d’être discriminatoire car semble-t-il à ce jour réservée aux seuls chirurgiens-dentistes, cette loi …

… tend une fois encore à vouloir faire passer les praticiens pour de simples « revendeurs » de prothèse en occultant tout le travail préparatoire réalisé en amont de l’acte prothétique.

Le but avoué de la loi étant la « transparence », ceux qui l’ appliqueront seront bien inspirés de demander à leur laboratoire de prothèse de fournir le coût de la cire, du plot de métal et de la poudre céramique afin que, comme le souhaitait l’habituel syndicat de prothésistes à l’origine de cette obligation, la dite transparence soit totale pour le « consommateur ».

Quant à ceux qui refuseraient de bêler avec le troupeau, qu’ils sachent bien que ce sont de mauvais citoyens et qu’ils s’exposent aux pires représailles. Il se murmure même dans les milieux informés que pink Roselyne en personne pourrait venir dans les cabinets dentaires constater l’infraction.

C’est vrai que ça fout les jetons !!!

PS: Par contre, pas de parano inutile, les poupinels, les endo tire-nerf / lentulo à mi-racine et les amalgames foulés au doigt n’indisposent pas les défenseurs de la santé publique.

On peut continuer à faire de la m….  à des tarifs de m…

En toute transparence.

 


8 commentaires pour : “A LA UNE : FACTURE DU PROTHÉSISTE OBLIGATOIRE DANS LE DEVIS (suite…et fin?)”

  1. La bête de j'ai vos dentsNo Gravatar dit :

    Il est fort dommageable que l’origine de la prothèse ne complète pas cette obligation! alors qu’à l’origine, loi hpst du 22/07/2009, la tracabilité était obligatoire!!!!
    d’autre part, je pense que vous n’êtes pas les seuls à avoir cette obligation, il me semble que les opticiens ont aussi cette obligation.
    si l’on pouvait maintenant construire un monde meilleur, où tous les partenaires pourraient y trouver leur bonheur de travailler en gagnant honnêtement sa vie dans le but de soigner nos patients et leur réhabiliter leurs occlusions!
    que les prothésistes diplômés et compétents soient débordés de travaux, alors qu’actuellement, dans ce métier, plus on fabrique de la faïence à pas chère, plus on gagne « sa vie! ».
    il va bien falloir à un moment, lorsque les prothésistes diplômés n’auront plus de quoi s’alimenter, qu’ils trouvent une solution pour vivre de leurs connaissances!!!!
    à bon entendeur , je vous salues très cordialement.
    un des nombreux prothésistes frustrés

  2. Dr G.No Gravatar dit :

    Bonjour,
    je ne connais pas les obligations des opticiens mais ce ne sont pas des professionnels médicaux qui soignent des patients, ils exécutent une prescription.
    Les labos « d’import » ne sont pas des créations de dentistes, vous vous trompez de cible, il aurait fallu déjà balayer devant votre porte, et cette nouvelle contrainte imposée qui crée de la colère dans une profession déjà légèrement « énervée » risque de provoquer l’effet inverse à celui que vous recherchez.
    Le monde évolue, pour tous, mais la majorité des cd a de bonnes relations avec ses collaborateurs de tous les jours que sont les prothésistes: il est surtout dommageable qu’une minorité, toujours la même d’ailleurs, essaie de pourrir cette relation. Pas sûr que le résultat soit celui escompté.
    Cordialement.

  3. carapakiNo Gravatar dit :

    Pourquoi ne pas tout détailler sur le devis y compris la part prélevée par les organismes sociaux par exemple. Il faut savoir qu’un chir dent cotise aux urssaf en pure perte car en cas d’arret de travail celui-ci ne touche strictement rien de la part de la sécu. De plus Pour 600 euro encaissés en moyenne sur une ceramique il ne reste que 120 euro dans la poche du praticien. La question est alors que deviennent les 480 euro restant?? une petite partie pour le prothésiste ( légitime). Et le reste alors??? Le ministère et l’opinion public se trompe de cible, ce ne sont ni les prothésistes ni les chir dent les mieux servis lorsque l’on fait une couronne mais bien les organismes sociaux.

    • Dr G.No Gravatar dit :

      @ carapaki: Entièrement d’accord. Je pense d’ailleurs que c’est la riposte qui se mettra en place le jour où on aura le dos au mur. En attendant, il est urgent d’attendre!
      @merlin: Défendre sa profession ne nécessite pas de cracher sur celle des autres. Surtout quand elle vous fait vivre. Je crains que le retour de bâton ne soit très dur pour vous si la guerre est déclarée.
      Perso je ne me sens pas concerné, mon labo est à 1 km de chez moi, mais je vivrais mal ce genre de relation.

  4. MerlinNo Gravatar dit :

    salut Dr G
    je pense que nous défendons notre profession monsieur!!!
    il était temps!!!
    n’importe qui fait de la prothèse ….cela ne dérange pas les dentistes !

    si demain n importe qui fait de la dentisterie ….vous allez voir les hordes de dentistes en colère « coffrer » ces malfaisantes personnes .

    ce qui est bon pour vous est bon pour nous
    Cordialement.

  5. carapakiNo Gravatar dit :

    On en revient toujours au même problème, plus les charges s’accumulent plus la marge du chirurgien dentiste sur une couronne est petite, le seul poste permettant au chir dent d’augmenter sa marge est la part du prothésiste c’est pourquoi certains praticiens et organismes mutualistes privilégiant la rentabilité et peu soucieux de la condition de ses compatriotes ( prothésiste et patient) orientera son choix vers une prothèse à bas cout.
    L’ASM étant calculée sur la part des dépassements d’honoraires remonter le cout de la couronne ne règle pas le problème car le seul effet sera que le patient paiera plus cher et le praticien paiera plus de charges.
    Tiens il me vient une idée: pourquoi ne pas calculer la cotisation ASM sur la différence entre la facture du prothésiste et le prix payé par le patient. En effet cela inciterait peut être certains praticiens à choisir un bon prothésiste un peu plus cher mais non délocalisé.
    Mais pas les centres mutualistes qui ne sont pas sujet au même barème de calcul….
    Foutus centres mutualistes!! Ils nous mettent dans une sacrée m…. praticiens, prothésistes et patients y compris.

    • Dr G.No Gravatar dit :

      Supprimer l’asm qui pénalise les gens qui ont envie de travailler plus pour gagner plus serait sûrement plus productif en remotivant les troupes.
      Mais pour ça il faudrait un syndicat qui ait des c… et qui n’ait pas peur d’aller au clash. Et une profession moins moutonnière et plus unie.
      Autrement dit, ça ne restera qu’un rêve … 😉
      Mais ton idée est intéressante, en tout cas plus intelligente que la campagne de dénigrement menée depuis des mois par les (certains) prothésistes.

  6. […] Nous avions déjà parlé de cet article discriminatoire ici. […]

Laisser un commentaire :

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!