La fin des dépassements d’honoraires ?

 

Signature le 18 février entre assurance-maladie, certains syndicats de médecins libéraux et complémentaires santé d’un accord visant à la création d’un secteur optionnel, à mi-chemin entre secteurs 1 et 2.

Ce secteur optionnel aurait pour but de favoriser l’accès aux soins et de limiter les dépassements d’honoraires. Il concernerait dans un premier temps les spécialités de…


…chirurgie, d’anesthésie et d’obstétrique où les dépassements sont fréquents.

Les médecins adhérant à ce «secteur 3» s’engageant à ne pas dépasser de plus de 50% le tarif sécurité sociale pour 70% de leurs actes, le restant étant au tarif sécu.

Les complémentaires quant à elles rembourseraient ces dépassements.

Pour emporter l’adhésion des professionnels concernés, leurs cotisations sociales seraient réduites sur les actes facturés sans dépassement.

Les objectifs de l’accord étant 55% des chirurgiens et 80% des anesthésistes en secteur 1 ou optionnel d’ici 3 ans.

Ce secteur optionnel serait créé à l’automne 2010 sous certaines conditions: que les médecins venant du secteur 2 soient plus nombreux que les secteurs 1, qui pourraient entrer dans le dispositif sous certaines conditions, et que les cliniques incitent leurs médecins à adhérer.

source: le figaro.fr

On ne peut qu’être sceptique devant une telle annonce quand on connait les tarifs ridicules de la majorité des actes chirurgicaux, non revalorisés depuis des lustres.

La carotte de la réduction des cotisations sociales devrait aussi faire réfléchir ceux qui n’oublient pas que les promesses n’engagent que ceux qui y croient: un simple décret ou le fait du prince suffisant à remettre en question les « avantages acquis » ou à « casser » une décision du Conseil d’Etat (voir l’ASM des chirurgiens-dentistes…)

Quand on sait ensuite que l’assurance-maladie ne respecte en général pas toutes ses obligations conventionnelles sous divers prétextes, que les assurances complémentaires, parties prenantes dans cet accord, voudront peser sur leur part à charge et que le déficit abyssal de l‘assurance maladie n’est pas près de se résorber, on se demande bien ce qui pourrait inciter les médecins concernés à se tirer une balle dans le pied…

Sans être Madame Soleil on peut pronostiquer dans les semaines à venir une « bronca » de la » base « envers les « syndicats représentatifs » qui les engagent, pour d’obscures raisons de profits personnels et de vision court terme, dans des chemins chaotiques, les infirmières libérales en ayant fait les frais récemment.

Mais il est vrai que la définition du mot syndicat semble ne pas être la même partout.

 


2 commentaires pour : “La fin des dépassements d’honoraires ?”

  1. choixpeauNo Gravatar dit :

    Huh ?

Laisser un commentaire :

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!