La FSDL assignée en justice par Santeclair.

 

justice
 

Après les opticiens puis les ophtalmologistes voilà que la société Santeclair s’attaque maintenant aux chirurgiens-dentistes.

Motif : les pauvres chéris seraient victimes d’une campagne de dénigrement qui nuirait à leur business.

Au point d’être obligés de faire paraître une annonce de recrutement de professionnels pour leur réseau fermé, pleine page on a quand même encore les moyens, dans une célèbre revue professionnelle dentaire que l’on ne citera pas par charité chrétienne.

Il faut croire que la fréquentation assidue des médias et des plateaux de télévision par la sympathique directrice de santeclair n’est plus suffisamment attractive pour assurer le

renouvellement des professionnels.

De là à en accabler la fsdl c’est leur donner un pouvoir qu’ils n’ont – malheureusement – pas.

On peut aussi imaginer que les chirurgiens dentistes réalisent finalement que les conditions tant matérielles que déontologiques ne sont pas si positives pour leur exercice quotidien et que les bénéfices (immatériels, il n’y a pas que le fric dans la vie) attendus ne sont pas au rendez vous ?
Ils en ont peut être encore le droit ?


Il faut rappeler que santeclair n’en est pas a son coup d’essai et semble atteint de procédurite aiguë dès que l’on émet des réserves quant à leur vision de la santé de nos concitoyens.

Le Tribunal de Paris devant lequel ils avaient – déjà – assigné le SNOF (syndicat d’ophtalmologistes) leur a pourtant clairement indiqué le 19 février 2014 que l’on avait encore à ce jour la liberté de ne pas partager leur optique (ah ah) et les a condamné pour cela.


Il paraîtrait même que ce ne serait pas un crime de lèse-majesté.

Surtout concernant des gens qui, sous le couvert d’un humour qu’ils n’ont pas, insultent des professionnels probablement au moins aussi respectables qu’eux :
 
 

Capture
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
Alors ne vous gênez pas, vous avez encore le droit de critiquer les réseaux et la société santeclair au nom de la liberté d’expression, c’est la 17ème chambre du Tribunal de grande instance de Paris qui le dit.

Profitez en, cela ne durera peut-être pas quand mutuelles et autres parasites bien aidés par une ministre démago et obtuse, auront obtenu ce qu’ils souhaitent : une médecine et une chirurgie dentaire libérale étranglées, avec le petit doigt sur la couture du pantalon.

Les chirurgiens-dentistes, quelle que soit leur sensibilité syndicale, qui font face depuis maintenant trop longtemps à cette campagne de dénigrement ont le devoir de soutenir la fsdl car a travers elle c’est la profession toute entière qui est attaquée.

Cnsd, ujcd et autres représentants des chirurgiens-dentistes français, l’Ordre ainsi que les patients, nos patients, doivent aujourd’hui clairement et non pas du bout des lèvres défendre l’exercice libéral, son indépendance, sa déontologie, la liberté de choix de son praticien par le malade et de ses collaborateurs et sous traitants par le chirurgien dentiste.


Car ne nous y trompons pas, c’est cela qui est aujourd’hui menacé.
 
 

 


2 commentaires pour : “La FSDL assignée en justice par Santeclair.”

Laisser un commentaire :

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!