Les apnées du sommeil.

 

Augmentation du volume de la luette, des amygdales, des tissus avoisinants ou encore un élargissement de la base de la langue seraient les signes les plus repérables lors d’une consultation bucco-dentaire.

Les autres signes évocateurs sont le ronflement, l’hypersomnolence diurne et la fatigue, le plus souvent chez des hommes en surpoids.

1 à 5 % des français seraient concernés et 9 sur 10 l’ignoreraient.

Cette affection serait responsable de nombreux accidents de la circulation ou du travail dus au manque de vigilance et pourrait entrainer de graves problèmes cardio-vasculaires.

Après orientation par le chirurgien-dentiste du patient vers un médecin spécialiste du sommeil, celui-ci pourra préconiser la réalisation d’une orthèse d’avancée mandibulaire pour les apnées légères ou modérées.
Appareil à pression positive porté durant le sommeil ou chirurgie seront réservés aux cas plus lourds.

Dans tous les cas la prise en charge devrait être multidisciplinaire de façon à proposer le meilleur traitement au patient, telle est la conclusion du colloque organisé par l’UFSBD sur le sujet.

source : lepoint.fr

 


Laisser un commentaire :

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!