Liberté d’installation (suite…)

 

Dans le quotidien du médecin du 9 septembre:

Les étudiants et internes en médecine ont déjà fait savoir par leurs divers syndicats qu’ils n’accepteront pas que leur liberté d’installation soit supprimée comme cela est maintenant le cas pour les infirmières libérales. On se rappelle qu’à l’automne dernier leur mobilisation avait fait capoter un projet similaire les concernant.

Preuve s’il en est qu’un (des) syndicat déterminé peut obtenir des résultats : il suffit de savoir (vouloir?) dire non !

 


Laisser un commentaire :

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!