Limiter la liberté d’installation des médecins ?

 

Pourquoi pas ?

Mais pourquoi des jeunes médecins ?

Que le Conseil de l’Ordre souhaite plus de médecins dans les zones sous-dotées c’est son rôle.

Qu’il le dise, aussi.

Qu’il veuille imposer aux seuls jeunes de réparer les erreurs de leurs ainés c’est déjà plus limite.

A qui la faute si le manque de médecins dû au renforcement stupide du numérus clausus prôné pendant des années par les « décideurs » pour de mauvaises raisons se fait maintenant cruellement sentir ?

On sait pourtant que la coercition ne fonctionne pas.

On ne forcera pas un jeune urbain à vivre à la campagne alors que l’on n’est pas capable d’y maintenir bureaux de poste, écoles ou perceptions.

Il y aurait pourtant une solution: que les vieux messieurs du Cnom et leurs confrères du même âge, au nom de la solidarité inter-générationnelle et du bien collectif passent les 5 dernières années précédant leur retraite dans nos vertes et désertes contrées pour stopper l’avancée de ce désert médical qui les inquiète tant.

Ils laisseraient ainsi leurs cabinets de ville inoccupés aux nouveaux diplômés pour éviter la saturation et tout le monde serait content.

Ah, c’est démagogique ?

Qui est-ce qui a commencé ?

 


3 commentaires pour : “Limiter la liberté d’installation des médecins ?”

  1. JeRisNo Gravatar dit :

    Interrogée sur les déserts médicaux, Marisol Touraine a estimé que contraindre les jeunes médecins à s’installer dans ces zones n’était « pas la bonne démarche ». « S’il n’y a pas assez de médecins dans les zones rurales ou dans certains quartiers difficiles, ce n’est pas la faute des jeunes médecins. Pourquoi faudrait-il que ce soit les plus jeunes qui paient pour les dysfonctionnements de notre système qui a été laissé à la dérive ces dernières années? », s’est-elle interrogée.
    Les Echos 24/6

    😉

  2. JeRisNo Gravatar dit :

    … le coup de l’héritage, ils le font tous.

Laisser un commentaire :

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!