Moins d’ordonnances papier, plus d’arbres !!!

 

L’Assurance maladie a confirmé sa volonté de faire disparaître les ordonnances papier.

Le dispositif expérimenté depuis fin 2010 dans certaines pharmacies consiste à scanner les ordonnances des professionnels de santé puis les télé-transmettre à l’assurance maladie ou bien à les graver sur CD-ROM, ensuite collectés par les Caisses.

La montée en puissance se fera à partir de 2012 et permettra l’économie de 4 millions d’euros par an à la Sécurité Sociale qui n’aura plus à traiter et archiver ces ordonnances papier.

L’objectif affiché étant à terme de supprimer totalement l’ordonnance papier dispensée par le professionnel comme cela a déjà été le cas pour les feuilles de maladie grâce à la carte vitale.

L’Assurance maladie reçoit 750 millions d’ordonnances par an. Ces documents représentent 420 km d’archives chaque année.
À Paris, c’est un camion de 6 tonnes de papiers qui arrive chaque semaine à la Caisse primaire. (source: Le Figaro)

Outre l’intérêt financier pour l’institution au trou abyssal et donc pour le contribuable, on ne peut que se réjouir de l’économie de papier ainsi réalisée et par la même occasion des hectares de forêts non dévastés pour produire ledit papier dont la destination finale est la poubelle.

Cela nous conforte dans l’idée que nous sommes dans le vrai : il est nécessaire de dématérialiser tous les documents-papier possibles.
Nous invitons nos consœurs et confrères chirurgiens-dentistes à rejoindre notre projet sur PubDentiste.com afin d’apporter leur contribution à la diminution de ce stupide gaspillage.

Nous restons persuadés que c’est la somme de petits gestes d’apparence anodins qui permet d’aboutir à de grands résultats.

La surabondance de publicité papier, outre le fait qu’elle devient insupportable, est totalement inutile puisqu’elle peut être remplacée de manière identique et à moindre coût environnemental.

 

 


Laisser un commentaire :

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!