NÉCESSAIRE PÉDAGOGIE ET LÉGITIME DÉFENSE

 

A l’heure où mutuelles et autres assurances créent des « plateformes téléphoniques » à destination de leurs assurés pour officiellement les informer mais plus prosaïquement les diriger vers leur réseau de professionnels affiliés, il serait temps que la profession réagisse.

Déjà en faisant comprendre aux confrères que signer des protocoles et autres affiliations « volontaires » à ces réseaux les livre pieds et poings liés à des sociétés commerciales à but très lucratif …

…dont l’ambition n’est pas leur épanouissement professionnel mais bien le profit, en réduisant le montant à régler aux assurés par l’encadrement des honoraires des praticiens.

Ensuite en prenant le temps de faire de la pédagogie dans les cabinets dentaires pour expliquer aux patients que leur intérêt n’est ni dans l’asphyxie, ni dans le nivellement par le bas des professionnels et que la logique purement comptable des assureurs ne va pas dans le sens d’une meilleure qualité des soins.

Environ 40000 chirurgiens-dentistes en France qui voient entre 10 et 15 patients par jour enverraient aux oubliettes n’importe quelle plateforme téléphonique avec un simple argumentaire et un peu de bon sens.

Pas compliqué d’expliquer à ses patients que leur contrat est beaucoup trop onéreux en regard des remboursements fournis, que le « plafond annuel » de 700 € imposé par leur mutuelle à 1200% qui leur coute 150€ par mois n’est qu’une grosse arnaque ou que l’orientation d’un patient vers un réseau s’appelle du détournement de patientèle, encore illégal dans notre pays. Et pourquoi ne pas leur indiquer « la » bonne mutuelle, celle qui ne les prend pas que pour des vaches à lait ?

En extrapolant un peu, on pourrait même imaginer la création d’une plateforme de chirurgiens-dentistes qui analyserait les contrats.

Le financement de cette plateforme pourrait par exemple être assuré par l’affectation d’un faible pourcentage de la cotisation annuelle ordinale obligatoire dont l’Ordre est le destinataire.

Ce même Ordre qui, selon l’article L.4121-2 du Code de la santé publique « assure la défense de l’honneur et de l’indépendance de la profession de chirurgien-dentiste ».

Cela aurait au moins le mérite d’être utile et de justifier une cotisation annuelle obligatoire et inflationniste dont beaucoup se posent la question de l’utilité, quand ils ne la contestent pas.

Mais pour tout cela il faudrait que cessent les clivages politico-syndico-corporatistes, que l’individu chirurgien-dentiste prenne ses responsabilité en quittant le troupeau, qu’il n’adhère pas « par défaut » ou parce que son voisin l’a fait à un syndicat, un réseau ou un protocole et qu’il réalise que le panurgisme de la profession l’a conduite dans l’impasse actuelle au profit des marchands du temple et autres crânes d’oeufs qui pondent des contraintes et des règlementations plus vite qu’ils ne respirent et dont profitent des sociétés rapaces plus ou moins complices.

Bon, allez, on se réveille, c’est l’heure d’y aller… Rêver ne nourrit pas son homme… Quoique…

 


2 commentaires pour : “NÉCESSAIRE PÉDAGOGIE ET LÉGITIME DÉFENSE”

  1. JeRisNo Gravatar dit :

    « Ce même Ordre qui, selon l’article L.4121-2 du Code de la santé publique « assure la défense de l’honneur et de l’indépendance de la profession de chirurgien-dentiste ». »

    … MDR 🙂

    Je connais un conseiller ordinal qui fait croire à ses patients qu’ils ont la maladie de Lyme avec des symptomes peu spécifiques; il a bien sûr son propre test (positif même si les tests officiels sont négatifs) … et se charge du traitement contre rémunération.
    Il réalise aussi des « traitements » avec des pierres et des critaux énergisants!
    Il s’occupe aussi de … bon, on arrête là!; on ne va pas trop charger la mule 🙂

    • Dr G.No Gravatar dit :

      On nous aurait donc menti ??? 😉
      Bah, des brebis galeuses il y en a partout, pourquoi la profession serait épargnée?
      Mais je persiste à croire que l’Ordre pourrait jouer un rôle dans la défense de la profession si on rajeunissait les cadres.
      Faut voter !

Leave a Reply to Dr G.

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!