Nouveau devis dentaire 2012: trop c’est trop !

 

Nous sommes un certain nombre de confrères, syndiqués ou pas, décidés à dire non, individuellement, aux stupidités exponentielles et discriminatoires du législateur et de ses complices tacites, les bénis oui oui qui enterrent la profession à chaque pseudo-négociation.

Les chirurgiens-dentistes français  subissent sans broncher depuis des années  les attaques en règle de politiciens démagos (pardon pour le pléonasme) et de pseudo-journalistes dont le seul talent est d’ essayer de recopier les dépêches d’agence sans faute d’orthographe.

Mais trop c’est trop !

Le patient qui engage des travaux prothétiques reçoit depuis toujours préalablement un devis qui mentionne le montant total, le remboursement (indigent et inchangé depuis 25 ans) de la sécurité sociale et le reste à charge, éventuellement complété par  sa complémentaire.

Le chirurgien-dentiste serait donc le seul professionnel à devoir indiquer dans le nouveau devis dentaire 2012  le tarif des fournitures, du prothésiste, ses frais de fonctionnement, etc.

Tout cela pour masquer l’incompétence et le désengagement de l’état dans le remboursement des soins dentaires des français.

Tant qu’à utiliser l’habituelle méthode du bouc émissaire, pourquoi ne pas  imposer l’affichage de la feuille d’imposition dans la salle d’attente et la couture d’une dent géante dans le dos du « cochon de dentiste » ?

Autres temps, même mœurs !

Il semblerait que le choix ait été entre l’humiliation et l’usine à gaz selon la cnsd, comment qualifier le fait de se faire imposer discriminatoirement une usine à gaz ?
Décidément nous n’avons pas les mêmes valeurs.

Il est des moments dans la vie où il est temps de dire non.

Le travail des chirurgiens-dentistes ne peut être réalisé que par des chirurgiens-dentistes dont le nombre et la motivation diminuent d’année en année.

Personne n’aurait rien à gagner à provoquer un mouvement comme l’ont connus certains pays.
Mais bon, il faut croire que certains aiment être tondus à l’envi.

 


1 commentaire pour : “Nouveau devis dentaire 2012: trop c’est trop !”

  1. […] présidente de la cnsd avait en son temps justifié sa signature par un choix entre humiliation et usine à […]

Laisser un commentaire :

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!