Ouverture de la chasse aux blouses blanches ?

 

Selon le site internet libération.fr :

le gouvernement souhaite donner à l’assurance maladie la possibilité de baisser de manière unilatérale les tarifs des honoraires médicaux lorsque les dépenses de la branche maladie dérapent.

«L’Union nationale des caisses d’assurance maladie est habilitée à modifier par décision de son directeur général les tarifs lorsqu’il existe un risque sérieux de dépassement» de l’objectif annuel de dépenses (Ondam), est-il écrit dans l’avant-projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) que s’est procuré l’AFP.

Chaque jour amène son lot de bonnes nouvelles pour les professions médicales, bien servies par l’inefficacité de leurs syndicats dits représentatifs (de qui, on se le demande ?)

Jusqu’alors les honoraires médicaux étaient négociés conventionnellement entre les représentants des praticiens et les caisses d’assurance maladie qui, déjà, étaient loin de respecter tous leurs engagements.

Après la modification des cotisations ASM, la multiplication de nouvelles contraintes règlementaires sans aucune compensation, le non respect par les caisses de leurs engagements contractuels, sera-ce la goutte de trop ?

La voie du déconventionnement semble devenir de plus en plus réaliste pour de nombreux praticiens et peut-être est-ce le but recherché, mais non avoué,  à moyen terme?

Si on pousse un peu le raisonnement, il sera bientôt plus judicieux financièrement pour un professionnel médical de ne soigner que des patients en bonne santé afin de ne pas faire « déraper » les prévisions comptables.

Il serait sans doute temps pour les énarques qui nous gouvernent de réaliser que la carotte fonctionne mieux que le baton et que l’herbe qui semble souvent plus verte ailleurs semble le devenir pour beaucoup .

 


Laisser un commentaire :

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!