Poisson d’avril !!!

Réception _ enfin _ de la « fiche reflet » envoyée par le « service relation client (sic!) professionnel de santé » de la cpam.

Où il est demandé  de prendre connaissance et de faire connaître les éventuels compléments à apporter…

Pas la peine de s’étendre sur le fait que les praticiens reçoivent l’information durant le mois d’août après sa mise en place effective sur le site de l’assurance maladie et la mise à disposition aux assurés, les « experts » en communication de l’organisme étant depuis longtemps en vacances, eux.

Il est plus instructif de savoir que seuls certains actes sont sélectionnés et ne sont affichés que

Petites phrases (véridiques) pour débuter une bonne relation thérapeutique… (3)



« J’ai horreur des dentistes. Je viens vous voir parce que je ne peux pas faire autrement. Mais vous avez quand même l’air très sympathique… »

ComparaDent.com : le comparateur de fournitures dentaires et de matériel pour dentiste

« Sublime, fabuleux, grandiose, hors du commun, sorti d’un cerveau exceptionnel » : les qualificatifs pour parler de ComparaDent.com ne manquent pas !

Un site qui nous tient beaucoup à cœur et pour cause, car il est quand même, à l’instar de son inventeur _ il fallait bien enfin qu’un jour quelqu’un ose le dire _ tout à fait génial.

Quelques clics permettent de trouver un produit donné chez les principaux fournisseurs dentaires du marché.

Cliquez moins !

De plus en plus nombreux sont les utilisateurs du navigateur Firefox même si Internet Explorer reste encore majoritaire. Donc pour les premiers cités, une extension très pratique qui permet de gagner du temps sur internet : cooliris preview

Après avoir téléchargé le module  une recherche sur Google par exemple permet d’en apprécier l’utilité. En effet lors du passage du pointeur de la souris sur le lien apparaît un petit symbole juste à côté qu’il suffit de survoler à son tour pour visualiser la page sans l’ouvrir. Le retrait du pointeur referme automatiquement la page.

Très pratique, très rapide, parfait pour prévisualiser lors d’une recherche d’images ou lors de la rencontre d’un lien que l’on envisage de suivre.

Fonctionne aussi mais de façon moins complète avec certaines versions de Safari et d’Internet Explorer.

Petites phrases (véridiques) pour débuter une bonne relation thérapeutique… (2)


« Vous êtes sûr que vous stérilisez vraiment TOUS ces instruments pour chaque patient ? »

Reflets de notre brillante sécu.

Donc ça y est : consécutivement à l’envoi aux chirurgiens-dentistes des « fiches reflets », sensées indiquer les fourchettes des tarifs de prothèse,  la CPAM a mis en ligne sur son site ameli.fr ces mêmes tarifs à disposition de tous.

Une ligne téléphonique dédiée serait même proposée à court terme.

Rien de bien gênant à tout cela si ce n’est l’habituel manque de concertation avec les principaux intéressés et l’opacité de l’objectif réel de la caisse : cela fait longtemps que nous sommes habitués à présenter des devis de traitement prothétique à nos patients ce qui, rappelons-le, est obligatoire.

Donc pseudo-désir de « transparence », soit !

Mais alors pourquoi ne pas être allé au bout de la démarche?

Notre très chère institution a omis de préciser que sa base de remboursement pour le patient n’a pas varié d’un iota depuis près d’une vingtaine d’années.                  Malencontreusement, sans doute, ont été aussi oubliés les tarifs de soins opposables les plus bas d’Europe qui font que le praticien consciencieux qui travaille selon « les données acquises », effectue ces actes en dessous de leur prix de revient.

Il va donc falloir encore faire fonctionner nos traitements de texte pour fournir aux patients, qui poseront légitimement la question après le battage médiatique qui va s’en suivre, le reflet de la « fiche reflet ».

Accompagnant la fourchette d’honoraires de prothèse et l’évolution de leurs remboursements sur les 20 dernières années, on n’oubliera pas d’indiquer les principaux tarifs de soins opposables ainsi que le comparatif avec les pays qui nous entourent que l’on peut trouver par exemple ici.

Par contre on s’abstiendra de communiquer sur le taux d’inflation des dernières décennies et sur la concomitance de l’augmentation des cotisations maladie : pas de démagogie entre nous !

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!