J : 0 !

C’est sûr : ni grand blanc , ni raie manta, comme certains frimeurs que je connais … mais ici on cultive l’originalité  !        🙂


CARCDSF OU LE BONHEUR DES AUTRES ?

« Du nouveau pour 2009… »
« 2009 : grande année pour les sages-femmes ! »

Le moins que l’on puisse dire à la lecture du bulletin de la presque défunte CARCD, c’est que l’éditorial du président de la future CARCDSF et celui de la présidente de la CARSAF (caisse autonome de retraite des sages femmes) n’ont pas vraiment la même tonalité.

Où l’on apprend d’un côté que le coût de l’énergie et des produits alimentaires s’envole, que les banques centrales relèvent leurs taux et que l’inflation repart à la hausse à l’inverse de la bourse, etc …

Mais aussi que le déficit de la branche vieillesse perdure et que notre « compensation » ne fera que s’alourdir.
Quant à l’ASV (avantage social vieillesse ) sauvé par « l’équité intergénérationnelle » (sic) et « véritable espoir à terme »  il se refait une virginité en devenant PCV (prestations complémentaires de vieillesse)
PCV, PCV ?  Ce n’était pas un service téléphonique grâce auquel, en un temps que les moins de 20 ans etc… ce n’était pas celui qui utilisait qui payait ?
Allez, pas de mauvais esprit !

Quelques mots sur les SEL, GIP, RIS et autres EIG ainsi que sur les aléas prévus de l’informatique nouvelle puis, enfin, l’annonce de la fusion CARCD / CARSAF.
Sur 3 lignes.
Il est vrai que nous ne sommes pas énormément concernés.

Pas question d’accabler ici le président de la CARCD, il fait avec les moyens que lui ont laissés ses visionnaires prédécesseurs et s’il rêve la nuit de pyramide des âges, ça ne doit pas vraiment lui évoquer les vacances à Gizeh…

Après ce mini-cours d’économie et si l’on a résisté à l’autolyse face à autant de bonnes nouvelles, on peut retourner le bulletin et enfin se réjouir d’apprendre que les sages-femmes libérales ont massivement voté pour la fusion (86%) et que la CARSAF « depuis un certain nombre d’années a toujours eu pour souci de préserver les intérêts des sages-femmes en ce qui concerne leur retraite ».

Malgré tout le respect que l’on ne peut qu’avoir pour cette profession, on est en droit de se demander pourquoi elle n’a pas plutôt « fusionné » avec les caisses de retraite des médecins qui sembleraient à priori être leurs interlocuteurs naturels et quotidiens ? En tous cas si le but des 2547 cotisants de la CARSAF est d’aider à renflouer la presque moribonde CARCD, ses 36106 cotisants (et ses 16767 allocataires) les en remercient d’avance.

La nuit dernière I have a dream, la CARCDSF fusionnait avec la caisse de retraite des députés.
Mais non ce n’est pas de la démagogie, ce n’est hélas qu’un rêve.

Baguette magique.

Il est vrai que les chirurgiens-dentistes sont en général habitués à utiliser du matériel « high-tech » et donc hors de prix.

Mais là c’est high-tech, pratique et presque donné (donc probablement pas ciblé pour nous à l’origine…)

Ceux qui écrivent plus vite avec un stylo qu’avec un clavier, ceux qui aiment écrire (si, si, ça existe encore…) en cours, en formation ou au fond de leur lit, les nomades, vont adorer.

Ça tombe bien, l’objet est un stylo, fourni avec un capteur (une espèce de grosse pince) que l’on fixe en haut de la page blanche.

On écrit : les mouvements du stylo sont transmis par ultra-sons au capteur qui les enregistre.

On connecte (en usb) le capteur au pc: les dessins ou le texte sont numérisés en quelques clics à l’identique sur l’écran.

Magique !

Mais le meilleur reste à venir : les pattes de mouche et autres écritures de chien peuvent être aussi rapidement converties en un texte dactylographié que l’on peut enregistrer dans word ou transformer en .pdf

Magique on vous dit !

La vérité oblige à dire qu’il y a pas mal d’erreurs au début mais le système « apprend » et il est de toute manière conseillé de le « calibrer » en effectuant les quelques pages d’écritures indiquées.

Évidemment le stylo fait un peu cheap, c’est sûr ce n’est pas un Montblanc mais plutôt genre feutre bas de gamme, et le capteur, qui peut aussi servir de clé usb (1 Go), est assez massif et ne résisterait probablement pas à une chute sur le carrelage mais on paie surtout la technologie … et ça fonctionne (mais pas sur Mac).

Le prix de cette petite merveille : environ une endo molaire et une extraction (tarif France, qu’on se rassure… on a dit que c’était presque donné !)

stylo numérique Zpen                http://www.danedigital.com/6-Zpen/

Petites phrases (véridiques) pour débuter une bonne relation thérapeutique… (1)

 » Avant je me faisais soigner à la mutuelle, c’est ma soeur qui m’a conseillé de venir chez vous.

Il parait qu’on peut se garer facilement… « 

Formation continue conventionnelle (et syndicale…) sur la radioprotection des patients

Journée de formation obligatoire et imposée sur la radioprotection des patients.

« L’expert « , au demeurant fort sympathique et maîtrisant le sujet, traite le programme imposé : des mots bizarres, des chiffres, beaucoup de chiffres, des statistiques, pause-café, des moyennes (ces trucs à qui l’on fait dire ce que doit entendre l’auditoire), repas statistiquement moyen, beaucoup d’autres chiffres, quelques ronflements post-prandiaux (désolé!), ouf c’est fini.

Je fonce récupérer l’ attestation de présence qui permet de se faire royalement indemniser de 15 C pour la journée : payer pour se former sur les sujets de son choix je suis d’accord, ça fait vingt ans que je pratique, mais là, franchement, autant joindre l’inutile au désagréable.

Et puis normal de récupérer quelques miettes du pactole réalisé sur le dos de la profession non ? Reste plus à espérer que l’on en fasse un jour bon usage mais c’est un autre sujet !

Au fait, résumé de 7 heures (quand même !) de formation, obligatoire doit-on le rappeler : l’incidence de l’action du chirurgien-dentiste dans le domaine de la radiologie dentaire est négligeable, voire non quantifiable.

Ça tombe bien, je n’avais rien d’autre à faire de ma journée. Et puis c’est vrai qu’après la fuite nucléaire sur le site du Tricastin  et les 3 autres incidents radioactifs de ce mois de juillet en France, on prend conscience que les chirurgiens-dentistes sont vraiment la cible prioritaire de ce type de formation.

Mais on va encore dire que c’est du mauvais esprit …


Edit: un excellent site pour tout savoir : législation,  obligations, formations, PCR, etc…

ASM, FSDL et Conseil d’Etat … (suite)

Certains confrères (ceux qui ont écrit sans doute) ont reçu une réponse de l’urssaf à leur lettre recommandée.

En bref : « on ne sait pas, on attend les instructions (de la direction, des autorités de tutelle, du ministère…) »

Sans être juriste, le Conseil d’Etat étant la plus haute juridiction administrative française, on se demande bien ce qu’ils peuvent attendre.

RENDEZ LES SOUS !!!

On ne saurait trop recommander à ceux qui ne l’ont pas encore fait de porter réclamation, il serait étonnant que l’on vienne spontanément les solliciter …

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!