Protégez-moi de mes amis …

 

… mes ennemis je m’en charge !

C’est ce que doit penser l’élève infirmier(e) à la lecture de l’accord signé le 4 septembre par les syndicats des infirmières libérales avec l’assurance maladie.

En gros, en contre-partie d’une augmentation  _ royale _ de 5,3% de leurs actes notoirement surpayés (3,15 € l’injection en avril 2009 !) leur liberté d’installation n’existe plus dans les zones fortement pourvues et une nouvelle installation ne pourra être réalisée que lors d’une cessation définitive d’activité.

Si on lit bien, la revalorisation tarifaire va donc concerner les infirmières actuelles et l’interdiction, les futures…

Il y a fort à parier que l’on va entendre parler dans les semaines à venir des élèves infirmiers qui, à l’instar l’an passé des internes en médecine qui ont fait capoter un projet similaire les concernant, risquent d’être moyennement heureux de participer à la limitation des « déserts infirmiers » créés par leurs prédécesseurs.

A moins que d’ici-là ils n’aient décidé, à l’heure de la mondialisation et des voyages low-coast et comme le font actuellement nombre de récents diplômés de professions médicales ou scientifiques, d’aller voir si d’autres pays apprécient mieux leurs jeunes compétences.

Les chirurgiens-dentistes français, en attendant leur tour, seront rassurés de savoir que leurs propres syndicats, jusqu’à preuve du contraire, ne sont pas toujours les plus nuls.

 


Laisser un commentaire :

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!