Quelques recettes faciles pour devenir un blogueur influent dans la blogosphère francophone

 

© NASA

© NASA

D’abord une définition :  Une blogosphère désigne indifféremment un ensemble de blogs ou l’ensemble de ses rédacteurs. L’expression la blogosphère désigne ainsi l’ensemble de tous les blogs. C’est un sous-ensemble du World Wide Web.  (Wikipédia)

Donc BlogDentiste est dans la blogosphère. Enfin peut-être. Parce qu’elle est infinie la blogosphère, et qu’elle comprend des étoiles mais aussi des poussières d’étoiles et même des étoiles filantes.

Alors comment devient-on une étoile blogosphérique, un blogueur influent, direz-vous?

Très simple: il suffit d’aller sur les blogs en question qui donnent toutes les recettes :

  • d’abord le contenu :  vous voulez intéresser du monde, il faut « de la matière ». Bizarre quand même que cette « matière » soit souvent la même partout direz-vous encore ?
  • normal, c’est parce que vous appliquez une tactique de « veille » : il suffit d’avoir les bons outils, l’agrégateur de flux RSS par exemple, qui permet d’espionner partager la veille des autres. A ce stade « indispensable fluent English » car la veille US alimente la francophone, décalage horaire oblige.
  • la passion ensuite car le blogueur influent est au minimum passionné par son sujet sinon le lecteur perspicace sent que c’est un imposteur qui n’est là que pour « monétiser » son blog (on en reparlera)

Où ça se complique un peu c’est que même passionné, passionnant et tous les sens en éveil, le blogueur étoile en devenir ne deviendra rien du tout sans:

  • google cet ami qui lui veut du bien et sans qui point de salut.                                           A lui les stratégies de « référencement », optimisation du référencement optimisé et autres SEO qui vont le différencier des amateurs qui eux ne penseraient même pas à parler de canicule en été.
  • ses amis (les vrais et les inconnus): ici on dit son réseau.                                                     Pour être dans le « top » il faut des liens avec d’autres top blogs pour atteindre, enfin, le Graal blogosphérique: l’apparition dans le classement des blogs qui classent les blogs.                                                                                                                                  Comme il commence à être influent, ceux qui veulent le devenir font des liens avec lui.                                                                                                                                                    En revanche mais sans rancune aucune, maintenant qu’il est influent et qu’il veut le rester, lui ne se disperse pas (sauf s’il a de l’humour).                                                   Autant dire que même THE expert passionnant du macramé oriental a peu de chances d’influencer un jour la blogosphère.
  • le sujet. On oublie donc le macramé.                                                                                       Par contre et dans le désordre: les trucs pour « geek« , le « buzz« , la compilation des écrits des autres, le top poitrines 2008, les recettes pour devenir quelqu’un quelque part, les pipoleries diverses, les ébats privés ou non d’une improbable starlette de l’ile de la fortune assurent un frémissement rapide des statistiques d’audience.
  • un égo assez bien dimensionné, limite narcissique, et plutôt extraverti puisque le blogueur en général parle de lui, de ses émotions, de son quotidien, de sa famille, de son chat (chien), de son méchant patron (en général après qu’il ait été viré, avant s’il veut tenter une nouvelle vie). Timides s’abstenir.
  • un ordinateur et une connexion internet

Bon, on l’aura compris, ce ne sont que quelques recettes de base, on ne peut pas tout dévoiler, c’est quand même un métier blogueur influent.

A SUIVRE…

 


Laisser un commentaire :

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!