Ras-le-bol ?

 

Léger ras-le-bol perceptible dans la profession face aux attaques de toute sorte et à l’inaction et aux divisions des gens censés la défendre et qui sont apparemment plus inspirés par les petits fours que par l’action, on ne citera personne, les photos post-adf dans la presse professionnelle seront sûrement assez explicites.

En attendant le sursaut que « la base » finira par leur imposer (on se délecte à l’avance des futures élections du parti « syndicat »…) un modèle de lettre à relayer aux confrères, amis, connaissances et à toutes personnes concernées.

Lettre élaborée par des sympathisants des 3 principaux syndicats et des non-syndiqués.

Lettre ouverte aux présidents de la CNSD, de la FSDL et de l’UJCD
pour une réaction unitaire de la profession.

Messieurs les présidents,

Il est des moments où l’étiquette syndicale est dépassée par l’intérêt commun, c’est pourquoi, nous, chirurgiens dentistes syndiqués ou non syndiqués, vous appelons à réagir de façon concertée et unitaire aux multiples attaques dont notre profession est l’objet depuis quelques semaines.

Après une campagne de dénigrement dans les médias, après deux décisions de l’Assemblée Nationale et du Sénat faisant fi d’une décision de la plus haute instance juridique française, après des décisions scélérates du directeur de l’UNCAM, incapable de respecter sa signature d’un certain nombre de promesses de la dernière convention, il nous semble aujourd’hui primordial de réagir d’un seul front sans offrir de failles à nos adversaires qui, depuis toujours, profitent de l’individualisme de notre profession et des divisions de nos syndicats.

On ne peut laisser croire que la profession de chirurgien- dentiste puisse être attaquée ainsi impunément.
Il est plus que temps de laisser les querelles partisanes de côté et d’agir ensemble.

Nous vous demandons donc, au nom de l’intérêt commun, d’organiser une rencontre au plus vite entre vos trois syndicats afin d’envisager ensemble une réaction commune et coordonnée au plan juridique, parlementaire, médiatique et syndical par toute action qui vous semblera appropriée.
Nous vous demandons aussi d’écarter toute position, toute déclaration, toute manœuvre qui ne seraient pas fédératrices.

Nous sommes de plus en plus nombreux à attendre de vous cette UNITE POUR LA DEFENSE DE NOTRE PROFESSION.

mr le pdt de la cnsd cnsd@cnsd.fr
mr le pdt de la fsdl jean-francois.chabenat@wanadoo.fr
mr le pdt de l’ujcd ujcd@ujcd.com

 


2 commentaires pour : “Ras-le-bol ?”

  1. CarapaNo Gravatar dit :

    Ce que j’ai du mal à comprendre de la part des syndicats et du conseil de l’ordre c’est l’avenir qu’ils pensent dessiner pour la profession. Je vous donne ma vision de la chose: En haut de l’arbre on aura les « droits au dépassement permanent » qui représentent la profession (hum, hum) auprès des instances dirigeantes et en dessous tous les autres qui essaient de se rattraper aux branches mais qui finiront bien par tomber dans un centre de soin conventionné, contraints d’abandonner leur petit cabinet libéral chéri et tant regretté. Et ben…. il est pas beau notre avenir!

  2. Dr G.No Gravatar dit :

    « Ce que j’ai du mal à comprendre de la part des syndicats et du conseil de l’ordre c’est l’avenir qu’ils pensent dessiner pour la profession. »

    S’ils avaient une quelconque vision de l’avenir ça se saurait. Non, ils sont comme les politiques, ils gèrent au jour le jour, l’oeil fixé sur la ligne bleue de la prochaine réélection. Quand on voit la gestion calamiteuse des caisses de retraite alors que l’on connait la pyramide des ages et ce qui en découle depuis des décennies, on se rend compte que l’avenir (des autres) ne les intéresse pas beaucoup…

Laisser un commentaire :

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!