Reflets de notre brillante sécu.

 

Donc ça y est : consécutivement à l’envoi aux chirurgiens-dentistes des « fiches reflets », sensées indiquer les fourchettes des tarifs de prothèse,  la CPAM a mis en ligne sur son site ameli.fr ces mêmes tarifs à disposition de tous.

Une ligne téléphonique dédiée serait même proposée à court terme.

Rien de bien gênant à tout cela si ce n’est l’habituel manque de concertation avec les principaux intéressés et l’opacité de l’objectif réel de la caisse : cela fait longtemps que nous sommes habitués à présenter des devis de traitement prothétique à nos patients ce qui, rappelons-le, est obligatoire.

Donc pseudo-désir de « transparence », soit !

Mais alors pourquoi ne pas être allé au bout de la démarche?

Notre très chère institution a omis de préciser que sa base de remboursement pour le patient n’a pas varié d’un iota depuis près d’une vingtaine d’années.                  Malencontreusement, sans doute, ont été aussi oubliés les tarifs de soins opposables les plus bas d’Europe qui font que le praticien consciencieux qui travaille selon « les données acquises », effectue ces actes en dessous de leur prix de revient.

Il va donc falloir encore faire fonctionner nos traitements de texte pour fournir aux patients, qui poseront légitimement la question après le battage médiatique qui va s’en suivre, le reflet de la « fiche reflet ».

Accompagnant la fourchette d’honoraires de prothèse et l’évolution de leurs remboursements sur les 20 dernières années, on n’oubliera pas d’indiquer les principaux tarifs de soins opposables ainsi que le comparatif avec les pays qui nous entourent que l’on peut trouver par exemple ici.

Par contre on s’abstiendra de communiquer sur le taux d’inflation des dernières décennies et sur la concomitance de l’augmentation des cotisations maladie : pas de démagogie entre nous !

 


2 commentaires pour : “Reflets de notre brillante sécu.”

  1. ciwilNo Gravatar dit :

    faut pas se braquer, il est dans l’intérêt de tous (patients et praticiens) d’aller vers plus de transparence.
    on n’entre pas dans un restaurant sans en avoir regardé la carte et les tarifs !
    comme d’habitude, la sécu a mal géré la com, mais les rapports soignants/soignés seront plus sains.

  2. Dr G.No Gravatar dit :

    Plutôt d’accord avec ça mais quand on affiche la carte il faut présenter tous les plats non ?
    Quant à la relation soignant-soigné je doute fortement qu’elle s’améliore de cette manière et, sans être parano, je ne suis pas sûr que ce soit le but recherché… @+

Laisser un commentaire :

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!