Retour d’une pandémie meurtrière? Inondations cataclysmiques? Guerre mondiale?

 

Intense émotion à la une des journaux télévisés de notre beau pays: à voir la mine de la  ministre de la santé et des sports hier en Afrique du Sud, lors d’une mémorable conférence de presse, on a pu craindre le pire.

Notre habituellement si joviale ministre avait la figure des jours de grandes catastrophes, celles qui font tant de victimes, et les trémolos de sa voix n’auguraient rien de bon.

Il faut dire que le réchauffement climatique, le réveil aussi soudain que brutal des éléments et la bêtise des hommes nous apportent quotidiennement leur lot de mauvaises nouvelles mais là, on pressentait la gravité insoutenable de l’évènement.
A ce stade du suspens, il faut quand même rassurer le lecteur: maman Roselyne venait simplement de résoudre le sujet le plus important du moment en faisant les gros yeux à quelques gamins immatures et promettant du sang et des larmes que dorénavant elle irait, personnellement, dans les vestiaires leur piquer les clés de la Ferrari s’ils ne sont pas plus disciplinés.

C’est vrai que ça fout les jetons.

Et puis il y a quand même des priorités dans la vie, non ? Ya des trucs avec quoi il faut pas rigoler !

« Panem et circenses » qu’ils disaient dans Astérix…

 


Laisser un commentaire :

( Plus de 3 mots, en rapport avec le sujet, et 1 pseudo qui ne soit pas un mot-clé si vous souhaitez passer la barrière anti-spam. Bin oui, on fait ce qu'on veut ! )

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!